• La Chambre d'Agriculture de la Wilaya de Jijel
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Le crédit hypothécaire «Habitat en milieu rural» aux particuliers dimanche 11 décembre 2016 12:31 Le crédit hypothécaire «Habitat en milieu rural» aux particuliers
L'Algérien consomme 15 kg de poulet par an dimanche 11 décembre 2016 13:05 L'Algérien consomme 15 kg de poulet par an
Baisse de la facture d'importation de céréales mercredi 14 décembre 2016 07:32 Baisse de la facture d'importation de céréales de plus de 18% durant l'anée 2016
olivier dimanche 8 décembre 2019 10:56 Un olivier commence à être productif dès l’âge de 4 ans, et est en pleine force de l’âge entre 35 et 150 ans, dans la région de Jijel, la récolte des olives débute en règle générale...
Alerte Mineuse de la tomate sous serre, qui porte le nom scientifique de Tuta absoluta jeudi 27 février 2020 14:05 Le réseau de surveillance de l’INPV à décelé des taux d’infestations qui ont atteint le seuil de nuisibilité de la mineuse de la tomate sous serre sur feuilles au niveau des wilayas précoces,...

Alerte à vigilance au feu bactérien sur pommier et poirier

Catégorie : Agriculteur Mis à jour : mercredi 23 octobre 2019

Le feu bactérien est une maladie de quarantaine causé par une bactérie « Erwinia amylovora »; Nom latin : Erwinia amylovora (Burill; 1882), Nom anglais:Fire blight of pear.  

C’est l’une des maladies les plus redoutables qui affecte les rosacées à pépins tels que le pommier, poirier, cognassiers, néflier et autres espèces ornementales de la famille des rosacées.

 alt

Le feu bactérien est un parasite réglementé pour lequel la lutte est obligatoire.

Les symptômes de cette maladie sur les plantes hôtes sont :

  • Brulure des fleurs : grappes de fleurs noircies et ratatinées.
  • Brulure des pousses : se caractérise par une courbure de forme de crosse.
  • A la différence d’autres maladies, les fleurs, les feuilles ainsi que les fruits infestés se dessèchent et restent attachés à l’arbre.
  • Sur les branches, il ya apparition de chancres dont leur pourtour sont généralement lisses au début, puis se fendillent et deviennent de plus en plus prononcés avec le temps.
  • L’infection est aussi repérée à cause de l’exsudat bactérien suintant à la surface des tissus infectés.

A cet effet, nous conseillons les arboriculteurs disposant des variétés précoce, de saisons ou tardives d’être particulièrement vigilants et d’entreprendre les traitements par le Phosétyl d’aluminium.

 

 

 

 

Affichages : 6318